Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 décembre 2009 6 26 /12 /décembre /2009 15:07

En cette fin d’année, je vous emmène faire un tour dans ma ville. Oloron possède un vieux quartier, Illuro, à l’origine de la ville, qui avait été fortifié par les romains. L’école supérieure où je poursuivais mes études était adossée à ces remparts ! Comme toutes les villes, elle s’est vite étendue en dehors de ces murs, entre les bras des gaves qui se rejoignent sous ses ponts pour former le Gave de Pau…


Oloron5B

Ce vieux quartier, c’est celui qui m’a vu naître et grandir. Et vous voyez l’église (romane) où j’ai été baptisée, mariée, et où nos enfants ont été aussi baptisés…

Je suis partie loin pour un temps indéterminé, mais une partie de mon cœur est restée là-bas, près de mes chères montagnes…

Repost 0
Published by Jacky Du Béarn - dans Nouvelles du Béarn
commenter cet article
26 avril 2009 7 26 /04 /avril /2009 14:11

Le Madiran !!!

Voilà un vin de chez nous qu’il faut ABSOLUMENT déguster !

D’abord, vous le débouchez, et un arome subtil et fort emplit toute la pièce.

Humez ce bouquet…

Servez Délicatement : vous avez l’impression d’emplir votre verre de rubis. Une couleur

Lumineuse, rouge un peu foncé, qui rutile au soleil.

Et alors, sur vos papilles ! Un vin fruité, chargé en tanins, bien en bouche …

Essayez vite, et donnez-m’en des nouvelles !!!




Repost 0
Published by Jacky Du Béarn - dans Nouvelles du Béarn
commenter cet article
14 mars 2009 6 14 /03 /mars /2009 09:21

   
  Connaissez-vous le Jurançon, ce vin blanc de mon pays ?

  Il est p
roduit sur 1000 ha de vignes plantées au flanc des coteaux pentus, face à la grandiose chaîne des Pyrénées, le vin de Jurançon puise dans ses souches antiques son histoire royale.

    Au XVIe siècle les princes de Béarn et le parlement de Navarre introduisirent la notion de " cru " suivant la valeur des parcelles, premières tentatives de classement en France bien avant tous les autres vignobles, premières protections pour préserver l'authenticité des vins de Jurançon.

 En 1553, à la naissance d'Henri IV, le futur Bon Roy Henry, le Jurançon entre dans l'histoire de France, les lèvres frottées d'une gousse d'ail et humectées d'une goutte de Jurançon, le royal baptisé se vit insuffler une vigueur et une fougue qui ne devaient pas le quitter. 

    Le vignoble a traversé les siècles grâce à une dynamique de qualité.

    Un vin divin qui nous donne sa force et sa chaleur
    Nous distingons deux vins de Jurançon :
   - Le Jurançon doux est un vin doré aux arômes de fruits exotiques et de miel. Il peut vieillir pendant très longtemps.
   -  Le Jurançon sec a une couleur qui tire vers le vert clair. Le blanc de blanc est un vin sec frais et aromatique. Le Jurançon sec représente 75% de la production de vin à Jurançon. 
      Deux sites pour mieux le connaître :

http://www.vins-jurancon.fr/

http://www.terroirs-france.com/region/sudouest_jurancon.htm

Croyez-moi, goûter à ce vin, c'est retrouver une chaleur que nous ne connaissions plus...

Et bien entendu, à boire avec modération !

 

Repost 0
Published by Jacky Du Béarn - dans Nouvelles du Béarn
commenter cet article
9 octobre 2008 4 09 /10 /octobre /2008 19:53

L’ours brun des Pyrénées est un  magnifique plantigrade, en général pacifique, mais en voie de disparition, car il a été chassé à outrance, d’une part, et que d’autre part le tourisme de montagne ne lui laisse plus beaucoup d’espace vital.

Heureusement ( ???)  nos bureaucrates de Paris ont  eu une idée, une de ces idées qui viennent derrière un bureau, dans les pièces capitonnées des ministères si loin des réalités de terrain : puisque l’ours des Pyrénées disparaît,  on va lui apporter du sang neuf  et importer des ours de Slovénie ! Ce qui fut fait.
Mais voilà… L’ours de Slovénie n’a pas derrière lui des générations de cohabitation avec les humains. Son instinct ne peut pas lui dire, lui qui est habitué aux espaces illimités, les dangers de cette cohabitation, pour l’un comme pour l’autre. Et une polémique violente est née dans nos calmes vallées. Pour ou contre l’ours ? Chaque camp a ses passionnés. Et il y a, heureusement, ceux qui tentent de trouver une solution intermédiaire. Mais en attendant, les attaques de troupeaux sont de plus en plus nombreuses. L’ours tue une ou deux bètes, mais les autres, affolées, avec l’instinct grégaire qui caractérise les moutons, se jettent dans les précipices et se tuent parfois par dizaines. Les bergers appellent l’ours "le voleur de sommeil". C’est bien dire l’angoisse qu’il suscite…

Pour l’instant, notre ministre de l’environnement a décidé de lâcher d’autres ours dans nos vallées. Alors, affaire à suivre…


 
Et un petit poème de ma composition :


L’ours, roi des forêts et des vertes montagnes,

 

Majestueux et lourd, imposant et pataud,

Le voici maintenant parcourant la campagne,

Un anneau dans le nez, amusant les badauds…

Il ne connaîtra plus la forêt séculaire,

La myrtille odorante et le champignon roux,

le saumon frétillant bondissant dans l’eau claire,

le soleil, la rosée, les étés, le vent fou.

Dressé, maté, dompté, mené par une chaîne,

Oublieux d’autrefois et des splendeurs passées,

Dansant sous le bâton du dresseur qui le mène

Il martèle le sol de son pas cadencé.

L’homme l’a asservi. Oublieux de sa race,

Ignorant de sa force, ridicule et pataud,

Il danse maintenant sur les rues et les places

Sous les cris des enfants, les rires des badauds.

Pourtant on voit parfois dans sa prunelle sombre

Passer une lueur… un appel… comme un cri…

Il revoit vaguement le sapin et la combe

D’où on l’a arraché, lorsqu’il était petit.

Alors, humant dans l’air les senteurs printanières,

les parfums oubliés, les aromes lointains,

Recherchant dans le vent les odeurs familières,

Il  fixe au loin les monts verdoyants et hautains…

Repost 0
Published by Jacky Du Béarn - dans Nouvelles du Béarn
commenter cet article
1 août 2008 5 01 /08 /août /2008 19:47



Le savez-vous ? Notre ville d'Oloron à l'honneur et l'avantage  d'avoir dans ses murs la chocolaterie Lindt Rozan.
La chocolaterie Rozan fut créée en 1921 par M. Rozan de Mazilly. Elle occupe aujourd'hui 8 ha, et fabrique des produits haut de gamme sous les noms de Lindt et Rozan.
Je suis sûre que vous connaissez au moins les "Pyrénéens", ces délicieux bonbons fondants de chocolat glacé...
La marque est aujourd'hui N° 3 mondial pour les tablettes et n° 2 pour les boîtes et bonbons. Ces produits sont distribués partout dans le monde.

Voici une vue des usines. Mais à côté des usines s'est ouvert un espace de documentation et vente en libre-service, qui a beaucoup de succès, tant auprès des gens de la région que les touristes de passage. Les principales étapes de la fabrication y sont évoquées de manière très ludique, et des phrases célèbres ponctuent le parcours. Je vous livre ma phrase préférée : "le vrai courage, c'est de commencer une plaque de chocolat et de ne pas la terminer..."

 

 

 

Une vue de l'espace magasin-musée.

Repost 0
Published by Jacky Du Béarn - dans Nouvelles du Béarn
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Jacky Du Béarn
  • Le blog de Jacky Du Béarn
  • : Ma région, mes passions, mes diaporamas, mes voyages, France, ville,
  • Contact

  • Jacky Du Béarn

Recherche